Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Qui est en ligne

3 Personne(s) en ligne (3 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 3

Plus ...
   Tous les messages (DT38-84)

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 4 ... 23 »


Re: Les tours de roues de "ma" mk4
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
L'huile semi-synthétique est aujourd'hui l'huile de base, la plus courante et la plus utilisée pour la lubrification des moteurs de voitures et elle est à ce titre relativement bon marché.

Les minérales pures déposent beaucoup plus que les semi-synthétiques, j'en ai fait l'expérience lorsque j'ai démonté le carter de ma Mark IV plusieurs années après la réfection du moteur qui avait été lubrifié dès cette réfection avec une huile minérale pure multigrade de très bonne qualité, IGOL GTZ 20 W 50.

La semi-synthèse offre un bon compromis performances/prix pour des moteurs très peu poussés comme ceux des Jaguar.

Personnellement, je choisis le meilleur, donc de la synthèse pure avec un très large spectre de viscosité de 10 W 60 permettant un graissage immédiat à froid et conservant une bonne viscosité à très haute température.

Je suis les recommandations d'un ami ex-commercial de ce secteur et lui-même collectionneur de voitures et de motos Anglaises, dont plusieurs Jaguar.

Après, chacun voit midi à sa porte!

Denys

Posté le : 12/07 15:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les tours de roues de "ma" mk4
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Bonsoir

C'est pour un moteur non refait que je préconise une semi-synthèse.

Les huiles sont toutes détergentes depuis plus de cinquante ans aujourd'hui, sauf à utiliser des huiles monogrades minérales.

Il faut nettoyer le carter d'huile et procéder à des vidanges rapprochées au début.
De toutes façons, si un vieux moteur n'a jamais été refait, il lâchera tôt ou tard!

Il est vraiment dommage de se priver des progrès faits dans les lubrifiants d'aujourd'hui : autant je trouve que des éclairages à leds dénaturent les voitures d'époque, autant j'éssaye d'utiliser les meilleures technologies pour la mécanique, et ce n'est pas visible!

Denys

Posté le : 11/07 20:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les tours de roues de "ma" mk4
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Bonjour

Surtout pas de la minérale!

Au minimum une semi-synthétique.

Pour ma part j'utilise de la 100 % synthèse IGOL Race Factory 10 W 60, que ce soit dans la Mark IV comme dans la Type E.

Il est très important de démonter le carter inférieur pour le nettoyer : il est généralement rempli de boues que la forme très plate de ces carters ne permet pas d'évacuer lors des vidanges.
La carburation approximative comme la régulation de température et la ventilation intérieure font que ces moteurs anciens déposent énormément de boues, d’imbrûlés et d'eau de condensation au fond du carter.

Denys

Posté le : 10/07 14:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les tours de roues de "ma" mk4
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Bonjour

Le niveau doit se situer au trait du haut, mais j'ignore la raison d'être du trait central, peut-être le signal pour refaire l'appoint?

En tous cas, la crépine d'aspiration étant située beaucoup plus bas, ce niveau d'huile bas ne peut expliquer la détérioration des coussinets, bien que je recommande -ce que j'ai toujours fait en pas loin de 50 000 kms - de ne rouler qu'avec le niveau entre les deux traits du haut, pour ma part toujours près du trait supérieur, jamais voisin du trait médian.

Le fait de rajouter une bonne quantité d'huile fraîche peut expliquer la remontée (temporaire ?) de la pression d'huile mais ces moteurs ont une pompe à huile assez lymphatique et dès que la température s'élève, la pression chute, comme du reste sur les moteurs XK postérieurs et il est important de rouler avec un niveau d'huile élevé et une huile d'excellente qualité : à l'époque de ces voitures, on refaisait le moteur assez fréquemment!

Denys

Posté le : 09/07 07:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Remise en route Jaguar Mark IV
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Bonjour Jessica

De l'huile semi-synthétique 20W50 se trouve très facilement chez votre garagiste, l'huile EP 90 aussi.

La cartouche filtrante en papier est identique à celle des Jaguar Type E ou Mark II et se trouve chez SNG Barratt, penser à leur demander les joints!

Pour les bougies, vous pouvez remettre en route sans les changer, dans un premier temps.

Denys

Posté le : 05/07 14:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Bonjour

Pour ma part,je trouve que cet éclairage led du tableau de bord est complètement déplacé sur cette voiture : vous n'avez plus qu'à installer des tubes lumineux sous le châssis!

Enfin, je suis un puriste.

Denys

Posté le : 29/06 08:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Bonsoir

Pour le joint de culasse :


Joints JFG

Ils m'ont réalisé celui de ma voiture au modèle, donc ils ont dans leurs archives le plan pour un 3 Litres 1/2!

Ils sont à St Etienne.

Denys

Posté le : 18/06 22:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Bonjour

S'il y a passage des gaz de combustion dans les chambres à eau, il y a certainement passage du liquide de refroidissement dans les chambres de combustion dans l'autre sens, selon les cycles de compression et aspiration, et dans ce cas il y a de la fumée blanche à l'échappement et une consommation de ce liquide de refroidissement.

C'est la théorie, la pratique, comme toujours en mécanique et à fortiori avec ces "merveilles" qui, je le rappelle sont tout de même de conception et de réalisation antédiluviennes vient pondérer tout ça :

- La conception du joint de culasse d'origine est pour le moins légère et il y a peu de chance d'arriver à une étanchéité eau/huile/gaz parfaite avec cette simple feuille de cuivre recuit entre deux blocs de fonte à l'usinage approximatif et soumis à des distorsions répétées.

- L'emploi d'un joint de culasse plus sophistiqué avec deux feuilles de cuivre enserrant un joint plastique et l'usage de pâte moderne aux silicones permet d'améliorer un peu les choses, mais le bloc et la culasse restent ce qu'ils sont, à savoir de la fonte de soixante-dix ans qui a déjà bien vécu, travaillé et en contact depuis avec tous ces éléments plus ou moins corrosifs que l'on été les huiles, les gaz et l'eau de refroidissement durant tout ce temps.

- Je rappelle que ce bloc est à l'origine un vieux bloc de la marque Standard conçu comme un moteur à soupapes latérales de 2500 cm3 qui a été culbuté par le génial Harry Weslake puis augmenté en capacité jusqu'à atteindre les 3,5 litres : dans cette version, il ne reste pas grand chose en matière et le serrage de la culasse sur le bloc s'est vu amputer d'une série de goujons par faute de place et de matière.

Donc, il est normal que l'étanchéité interne de ces Grand Mères soit toute relative et il faut les accepter comme cela, à l'époque on devait déculasser pour décalaminer le moteur et roder les soupapes au bout de 3000 à 4000 miles et "subsequently as required" comme il est indiqué dans le manuel d'instructions!

La carburation approximative assurée par le tandem des SU et du carburateur auxiliaire de départ, la gestion simpliste de l'avance à l'allumage ont tout de même permis de tirer 125 BHP de cette vénérable mécanique, un exploit à l'époque, mais au prix d'une fragilité relative.

Ces machines ont plus de soixante-dix ans aujourd'hui, il convient de les ménager et il faut accepter tous les aléas inhérents à ces voitures anciennes et oublier les mécaniques modernes d'aujourd'hui conçues et usinées avec tous les progrès de l’ingénierie et de la métallurgie moderne, servies par une gestion moteur électronique modifiant en permanence tous les paramètres de l'injection, de l'allumage et du calage de la distribution, tournant à une température constante au degré près et ne souffrant d'aucune fuite interne ni externe, mais que l'on ne saura plus faire fonctionner dans soixante-dix ans, si tant est que des voitures puissent encore rouler dans ce futur!

Denys

Posté le : 18/06 08:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Bonsoir

C'est un circuit ouvert, pas pressurisé et le phénomène est normal : même après nettoyage du bloc et de la culasse lors de la réfection, puis réfection du radiateur, il y a toujours des résidus de couleur marron dans le liquide de refroidissement et une sorte de mousse qui se forme vers le bouchon du radiateur, c'est relativement normal, il faut juste surveiller le niveau car du fait du circuit ouvert, il s'en échappe par le trop plein assez régulièrement.

Si le joint de culasse est défaillant, on retrouve de l'eau dans le carter d'huile.

Denys

Posté le : 17/06 20:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les tours de roues de "ma" mk4
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
De nouveau , ça a l'air de fonctionner !

Denys

Attacher un fichier:



jpg  img006 (2).jpg (81.35 KB)
84_5cf520624c163.jpg 795X488 px

jpg  img006.jpg (179.49 KB)
84_5cf520a441646.jpg 1000X704 px

Posté le : 03/06 15:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les tours de roues de "ma" mk4
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Voici les éclatés :

Posté le : 03/06 10:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les tours de roues de "ma" mk4
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 397
Hors Ligne
Je voulais mettre les éclatés des châssis des six cylindres, avec la nomenclature des pièces, mais il y a un bug sur le Forum : ça ne fonctionne pas!

Plate N° 22, page 62 du Workshop Manual , repère 131 tuyau d'évent, 132 raccord union, 133 olive du raccord union et 134 écrou du raccord union.

Denys




Posté le : 03/06 10:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 4 ... 23 »




Contact - Mentions légales
Forum - Tous les messages

Powered by XOOPS