Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Qui est en ligne

6 Personne(s) en ligne (4 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 6

Plus ...
   Tous les messages

 Bas   Précédent   Suivant

(1) 2 3 4 ... 91 »


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Administrateur
Inscrit:
14/03/2013 21:25
De St Etienne
Messages: 343
Hors Ligne
Bonjour Pierre
Avec ma mark V qui a le même moteur, je viens d'aller à Dijon et revenir soit à peu près 800 Km. La température n'a jamais dépassé 75° au tableau de bord et ceci au sommet 'une montée. Je roulais à 80 km/h. Le radiateur a été refait, le joint de culasse est neuf et j'ai enlevé le calorstat. Donc la température constatée par temps chaud me semble bien normale comme il est normal que cela monte moteur coupé
amicalement

Posté le : Hier 22:08
Jean-Michel
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Régulier
Inscrit:
11/12 08:44
Messages: 45
Hors Ligne
Merci Denys. Ma 2 1/2 n'a pas le même joint de culasse il me semble mais l'adresse est top !

Poursuite des investigations sur la bellissime : la présence d'un discret ventilateur électrique devant le radiateur inopérant et de fils moins bien intégrés que le beau faisceau datant de la restauration m'ont conduit a tracer le branchement. ça m'a ramené à un inter et un voyant dont je ne connaissais pas la fonction ; une fois rebranché correctement le ventilateur foncitonne et la voyant s'allume.
Lorsqu'il fait chaud comme hier après midi, la température oscille en roulant entre 70 et 80 à l'indicateur du tableau de bord (sans le ventilateur électrique) ce qui cadre avec mes mesures avec un thermomètre infrarouge.
Moteur coupé, elle continue de monter avec l'inertie, ça me paraît normal.

Posté le : Hier 11:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 391
Hors Ligne
Bonsoir

Pour le joint de culasse :


Joints JFG

Ils m'ont réalisé celui de ma voiture au modèle, donc ils ont dans leurs archives le plan pour un 3 Litres 1/2!

Ils sont à St Etienne.

Denys

Posté le : 18/06 22:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Régulier
Inscrit:
11/12 08:44
Messages: 45
Hors Ligne
Suite de mes interrogations : j'ai des doutes sur les volumes d'huiles et LDR exprimés en "pints" dans la doc.
Vous mettez combien en litres s'il vous plaît ?
Pour remplir le moteur avec remplacement du filtre, je suis entre les deux traits du haut en ayant mis entre 8 et 9 litres.
Si je convertis bien, les contenances seraient :
Moteur : 9.5 L
Boîte : 1.2 L
Pont 1.5L
Circuit de refroidissement : 11 à 12 litres ?
Merci d'avance.
J'ai roulé une vingtaine de kilomètres, je vois toujours quelques résidus surnageant au sommet du radiateur mais très peu. à suivre après un roulage plus long.

Posté le : 18/06 17:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Régulier
Inscrit:
11/12 08:44
Messages: 45
Hors Ligne
À qui as-tu fais réaliser le joint de culasse de ta voiture ?
Je te rejoins complètement sur ton propos et suis adepte d'une utilisation respectueuse de ce que sont ces autos en recontextualisant avec leur époque.
Je modère avec le temps mon goût pour le matching number pur en adoptant parfois des solutions "modernes" comme un peu d'électronique côté allumage en faveur du confort et de la sérénité.
Une de mes Rover n'a pu refonctionner normalement qu'après remplacement de son allumeur par une fabrication moderne d'aspect strictement identique au bon vieux Lucas 25D6 mais avec un module électronique.
S'il est quelque chose qui me rassure sur cette auto, c'est la couleur des bougies et le fonctionnement ; les su font bien leur boulot et le carbu auxiliaire se coupe à bon escient pour le moment... Pourvu que ça dure.


Posté le : 18/06 11:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 391
Hors Ligne
Bonjour

S'il y a passage des gaz de combustion dans les chambres à eau, il y a certainement passage du liquide de refroidissement dans les chambres de combustion dans l'autre sens, selon les cycles de compression et aspiration, et dans ce cas il y a de la fumée blanche à l'échappement et une consommation de ce liquide de refroidissement.

C'est la théorie, la pratique, comme toujours en mécanique et à fortiori avec ces "merveilles" qui, je le rappelle sont tout de même de conception et de réalisation antédiluviennes vient pondérer tout ça :

- La conception du joint de culasse d'origine est pour le moins légère et il y a peu de chance d'arriver à une étanchéité eau/huile/gaz parfaite avec cette simple feuille de cuivre recuit entre deux blocs de fonte à l'usinage approximatif et soumis à des distorsions répétées.

- L'emploi d'un joint de culasse plus sophistiqué avec deux feuilles de cuivre enserrant un joint plastique et l'usage de pâte moderne aux silicones permet d'améliorer un peu les choses, mais le bloc et la culasse restent ce qu'ils sont, à savoir de la fonte de soixante-dix ans qui a déjà bien vécu, travaillé et en contact depuis avec tous ces éléments plus ou moins corrosifs que l'on été les huiles, les gaz et l'eau de refroidissement durant tout ce temps.

- Je rappelle que ce bloc est à l'origine un vieux bloc de la marque Standard conçu comme un moteur à soupapes latérales de 2500 cm3 qui a été culbuté par le génial Harry Weslake puis augmenté en capacité jusqu'à atteindre les 3,5 litres : dans cette version, il ne reste pas grand chose en matière et le serrage de la culasse sur le bloc s'est vu amputer d'une série de goujons par faute de place et de matière.

Donc, il est normal que l'étanchéité interne de ces Grand Mères soit toute relative et il faut les accepter comme cela, à l'époque on devait déculasser pour décalaminer le moteur et roder les soupapes au bout de 3000 à 4000 miles et "subsequently as required" comme il est indiqué dans le manuel d'instructions!

La carburation approximative assurée par le tandem des SU et du carburateur auxiliaire de départ, la gestion simpliste de l'avance à l'allumage ont tout de même permis de tirer 125 BHP de cette vénérable mécanique, un exploit à l'époque, mais au prix d'une fragilité relative.

Ces machines ont plus de soixante-dix ans aujourd'hui, il convient de les ménager et il faut accepter tous les aléas inhérents à ces voitures anciennes et oublier les mécaniques modernes d'aujourd'hui conçues et usinées avec tous les progrès de l’ingénierie et de la métallurgie moderne, servies par une gestion moteur électronique modifiant en permanence tous les paramètres de l'injection, de l'allumage et du calage de la distribution, tournant à une température constante au degré près et ne souffrant d'aucune fuite interne ni externe, mais que l'on ne saura plus faire fonctionner dans soixante-dix ans, si tant est que des voitures puissent encore rouler dans ce futur!

Denys

Posté le : 18/06 08:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Régulier
Inscrit:
11/12 08:44
Messages: 45
Hors Ligne
Merci Denys pour ces éclaircissements rassurants.
Je possède quelques autos dont certaines avec le même principe de trop plein, je n'avais jamais vu ces mousses d'où mon inquiétude.
Il n'y a effectivement aucune trace dans l'huile de vidange mais je pensais à un passage de gaz de combustion au vu de l'acidité constatée. Je vais vérifier cet aspect avec un kit d'analyse.

Ces merveilles mériteraient que ceux qui les connaissent bien (ils me semblent peu nombreux) rédigent un recueil des mille et un truc à connaître.

Posté le : 18/06 07:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Accro
Inscrit:
26/04/2014 10:14
De CORBELIN
Messages: 391
Hors Ligne
Bonsoir

C'est un circuit ouvert, pas pressurisé et le phénomène est normal : même après nettoyage du bloc et de la culasse lors de la réfection, puis réfection du radiateur, il y a toujours des résidus de couleur marron dans le liquide de refroidissement et une sorte de mousse qui se forme vers le bouchon du radiateur, c'est relativement normal, il faut juste surveiller le niveau car du fait du circuit ouvert, il s'en échappe par le trop plein assez régulièrement.

Si le joint de culasse est défaillant, on retrouve de l'eau dans le carter d'huile.

Denys

Posté le : 17/06 20:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Régulier
Inscrit:
11/12 08:44
Messages: 45
Hors Ligne
J'ai eu un peu de temps à lui consacrer en fin d'après midi : le tuyau de trop plein était bouché et mon ami Daniel (DanV8) m'a dit que ce que je voyais dans le LDR pouvait être les résidus d'un anti fuite.
Le moteur tourne bien, ne chauffe pas, bonne pression d'huile, tous les indicateurs sont rassurant ; je vais rester vigilant mais rouler un peu avec et voir si ces dépôts se forment à nouveau.
J'ai aussi fait une vérification : l'eau du robinet est acide ici, j'ai donc passivé mon nettoyage avec une solution d'acide phosphorique avec une eau acide ; j'imagine que ça a continué à décoller des dépôts du circuit et espère que ça explique ces boues. À suivre.

Posté le : 17/06 20:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Régulier
Inscrit:
11/12 08:44
Messages: 45
Hors Ligne
Bonjour,
Quelques nouvelles : le remontage de mon XJC est maintenant terminé, je n'ai plus que quelques mises au point à terminer dont certaines attendront l'hiver prochain.
Il était donc grand temps de m'occuper de près de la MK IV avec l'idée de faire une sortie de 150 km dimanche.
Samedi, je fais les niveaux et trouve une boue couleur rouille, calcaire et très légèrement grasse au niveau du bouchon de radiateur.
Je fais une bandelette : mon LDR a non seulement changé de couleur mais il est acide. Aïe...
J'ai vidangé, beaucoup de sédiments sont sortis (ce qui n'était pas le cas lors des précédents rinçages), j'ai procédé à plusieurs rinçages, remis du LDR.
J'attends de recevoir un kit pour tester la présence de CO2 qui passerait dans le LDR ; j'ai bien peur que le joint de culasse me réserve une surprise.
Dans le doute je ne l'ai pas sortie.

Posté le : 17/06 10:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Prise en mains Mark IV et menus travaux
Régulier
Inscrit:
18/03/2013 20:12
Messages: 66
Hors Ligne
J'avais fait refaire mon boitier de direction en 2011 par Holman Engineering pour 842£. A réception, le boitier fuyait encore car ils avaient laissé le joint en cuir d'origine. Je l'ai remplacé par un joint torique (accès facile par en-dessous) et tout est revenu ans l'ordre.

Posté le : 07/06 10:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Les tours de roues de "ma" mk4
Régulier
Inscrit:
23/12 12:34
Messages: 21
Hors Ligne
Bonjour Denys et Pierre, et merci de votre aide.
Effectivement, j'avais regardé l'éclaté et avec une grande honte n'avait pas repéré la fonction des 131 et suivant ...
Je vais, non pas le week-end prochain mais après, défaire la garniture droite du coffre et regarder ses raccords. (cela me permettra de perdre la suite des vis que j'ai déjà perdue en défaisant les plaques de coffres horizontales...)
Cette mise à l'air libre du réservoir défectueuse ( parfois on oublie les termes...) devrait expliquer mon souci bien embêtant , n'est-il pas pour faire de long trajets?

Posté le : 03/06 19:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut
(1) 2 3 4 ... 91 »




Contact - Mentions légales
Forum - Tous les messages

Powered by XOOPS